NON au 80 km/h une arnaque reconnue par E MACRON !

Stop au 90 resolution de l ecran

Ce décret a été signé sans aucune concertation avec les vrais spécialistes de la "sécurité routière", spécialistes qui eux, prennent en compte tous les paramètres du problème sécuritaire comme: les infrastructures, la formation et l'éducation dès le plus jeune âge, le progrès du matériel ou les raisons des comportements dangereux.

A l'heure où les radars commencaient à ne plus faire recette ( les automobilistes avaient pris l'habitude de ne pas dépasser le 90 à l'heure ) ce gouvernement a trouvé un moyen de faire rentrer de l'argent dans les caisses en abaissant la vitesse à 80 km/h.

Pour faire passer cette infâme mesure, le premier ministre de l'époque, E Philippe était même allé jusqu'à dire que ce serait une expérimentation de deux ans et que si les chiffres de la mortalité n'étaient pas notablement modifiés, on reviendrait au 90. La suite a prouvé que c'était un mensonge total. 

Le but de ce décret était clairement de rentabiliser le plus rapidement possible les nouveaux radars commandés puis de disposer d'une nouvelle source de revenus proche d'une imposition qui n'en porte pas le nom, ceci grâce à la multitude de petits dépassements de vitesse à 86 ou 87 km/h (1 ou 2 km/h retenus) qui représentent actuellement le gros des verbalisations.

Les plus crédules pensent qu'il suffit de lever le pied pour ne pas être pris, mais les sombres conseillers de ce ministre savaient très bien qu'après autant d'années passées à rouler à 90 km/h, l'oreille interne de l'automobiliste moyen s'était habituée au rythme de défilement du paysage à 90 à l'heure et que donc, bien évidemment, au moindre relachement de surveillance du compteur de vitesse, il se retrouverait au dessus de 80 km/h sans y prêter attention...... et .... Flash

Cette persévérance des gouvernants actuels à vouloir en permanence que les Français deviennent des "délinquants" dès qu'ils bougent ou parlent devient véritablement malsaine, et les français pourraient bien un de ces jours prochains, remettre les choses à leur place en décidant de voter pour celui ou celle qui leur rendra ces parts de liberté confisquées depuis quelques années par des technocrates qui n'aiment pas le peuple.

Cliquez ici pour voir: 80 90

 

_________________________________________________________________________________________________________________

 

Ajouter un commentaire