Conseil municipal: un radar pédagogique dans la commune

Jussies blog

Les algues invasives du Vidourle sont régulièrement traitées mais le devis de la troisième tranche pose problème.

Le conseil municipal s’est réuni vendredi 3 février en séance ordinaire sous la présidence d’Arlette Larman, maire.

Après approbation du compte rendu de la précédente séance, il a été procédé à un vote à bulletins secrets pour désigner une nouvelle équipe d’adjoints au maire suite à la décision du premier adjoint de laisser sa place tout en restant conseiller municipal.

Ont été élus : premier adjoint, Laurent Tronet ; deuxième adjoint, Henri Vigouroux ; troisième adjoint, Patricia Montheil ; quatrième adjoint, Danielle Lacaze qui intègre donc cette équipe.

Les autres points à l’ordre du jour ont ensuite été mis en délibéré.

Le conseil a voté à l’unanimité une opposition au principe du transfert des compétences de la commune vers la CCPL (communauté de commune du pays de Lunel) concernant le P.L.U (plan local d’urbanisme).

Située en bordure du Vidourle, Saint-Sériès est l’une des soixante dix sept communes qui adhèrent à l’EPTB Vidourle (établissement public territorial de bassin) et qui verse donc déjà une cotisation. A ce titre le conseil a jugé non satisfaisante, et a donc voté à son rejet, une convention concernant la troisième tranche de travaux de lutte contre les jussies (algues), estimant que la part des montants réclamés par l’organisme était disproportionnée par rapport à d’autres communes ayant des longueurs de rivage à peu près équivalentes.

Rejet également à l’unanimité d’une autre convention avec l’EPTB en ce qui concerne les travaux de réhabilitation de bras morts du fleuve, les motifs d’insatisfaction du conseil étant les mêmes que pour les jussies.

Vote favorable par contre pour une demande de subventions auprès de la préfecture pour la mise en place d’une procédure de déplacements doux entre la place de la mairie et le futur pôle santé à proximité du parc, en complément des nouvelles règles de stationnement sur cette artère.

Le devis d’une entreprise a été choisi pour assurer l’entretien et la taille des oliviers sur la parcelle communale située à proximité des jardins familiaux. Cette oliveraie devrait ensuite être dotée de bancs et d’une allée de promenade.

A l’occasion des questions diverses, l’édile a informé le conseil de la mise en service d’un radar pédagogique de contrôle des vitesses dans la commune dès le 8 février. Cet appareil étant de type mobile avec enregistrement permanent de toutes les vitesses en fonction de l’heure, il sera dans un premier temps installé sur quatre emplacements différents dans les semaines à venir afin de déterminer l’endroit de sa meilleure utilité.

_________________________________________________________________________________________

blog michel jourdain midi-libre saint-series conseil municipal

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.