Conseil municipal du 9 octobre 2009

Vendredi soir, le conseil municipal s'est réuni sous la présidence du maire François Berna.

Après l'approbation du compte rendu de la précédente réunion du 30 juin 2009, le conseil a étudié les différents dossiers prévus à l'ordre du jour.

Concernant les travaux de branchement en eau potable et la cession d'une parcelle de terrain située avenue de la mer, le conseil a donné son accord.

Mr Henri, commerçant pizzaiolo demande un changement du jour de la semaine pour la vente de ses pizzas sur la commune, le vendredi au lieu du jeudi. Le conseil a aussi donné son accord.

Accord également pour la location d'une pièce à l'étage de la mairie et la location d'un studio Place Saint-Arige.

Concernant les travaux de l'école, le maire précise que les différents résultats d'appels d'offres font apparaître une diminution du coût de 2,8% par rapport au prix initialement prévu. Le montant total approchera donc 512 000 €.

La mairie a reçu un courrier officiel rappelant que la loi impose des accès adaptés pour les handicapés et les personnes à mobilité réduite dans tous les espaces publics. Une étude sera demandée auprès d'un cabinet spécialisé pour déterminer les différents travaux d'aménagement à prévoir.

Le maire a informé les élus que le rapport d'activités 2008 de la communauté de communes du pays de Lunel a été reçu. Même chose pour un rapport d'activités 2008 de GRDF (gaz réseau de France) qui fait apparaître qu'aucune anomalie ou réclamation n'ont eu lieu sur le réseau de la commune durant cette année.

Les questions diverses ont ensuite été évoquées.

Serge Font informe qu'un devis de près de 1200 € a été fourni pour la réparation  du lampadaire situé près du parc et récemment cassé par un véhicule dont le propriétaire ne s'est pas fait connaître.

Tony Canales informe qu'une troupe de Sussargues, les Rouzigapotes proposera une soirée théâtrale de Molière le 28 novembre prochain dans la salle polyvalente.

Concernant la salle polyvalente, le maire a aussi indiqué qu'il avait reçu une plainte d'un riverain dénonçant un excès de bruit lors de quelques soirées privées qui s'y sont déroulées. Il a précisé que pour les prochaines locations, les utilisateurs seront particulièrement informés des gênes que le bruit peut occasionner au voisinage. Il a aussi rappelé qu'en cas de tapage nocturne avéré, la gendarmerie était habilitée à faire cesser cette gêne.

blog michel jourdain midi-libre saint-series conseil municipal

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.